Deux diplômés au doctorat en sciences du bois mis en valeur à la cérémonie des grades

20 juin 2018

Les parcours de Naamwin-So-Bâwfu Romaric Meda et Thibaud Geoffroy (deuxième et troisième à partir de la gauche), diplômés au doctorat en sciences du bois, ont été mis en valeur dans le cadre d’un article paru dans le journal Le Fil de la communauté universitaire.  Voici l’extrait: « Le lendemain 10 juin, c’était au tour de deux finissants du doctorat en sciences du bois de recevoir leur précieux diplôme. Le premier, Naamwin-So-Bâwfu Romaric Meda, est originaire du Burkina Faso, alors que le second, Thibaud Geoffroy, vient de la France. Tous deux ont travaillé à la valorisation de produits de l’érable à sucre et de l’érable rouge autres que le sirop. Le premier a fait une thèse sur les propriétés du bourgeon qui peuvent avoir un intérêt, entre autres, pour la santé humaine et la production pharmaceutique; le deuxième a fait de même avec l’écorce. Comme eux, ce sont 10,7% des diplômés en 2017-2018 qui sont des étudiants étrangers ou des résidents permanents. Pour eux, la cérémonie se révèle parfois d’autant plus émouvante qu’elle constitue une scène d’adieu au Québec. «J’avais vraiment envie de vivre une cérémonie de collation des grades dans le style nord-américain, comme on en voit à la télévision, remarque Romaric Meda. Je suis ouvert à toutes les possibilités, mais j’envisage présentement un retour en Afrique. Le Québec va me manquer, mais je me considère comme un citoyen du monde.» De son côté, Thibaud Geoffroy était content de partager ce moment avec deux de ses collègues – dont Romaric Meda – sans lesquels, selon ses dires, il n’en serait pas là. «La cérémonie a été pour nous un moyen de célébrer l’aboutissement d’un peu plus de trois ans de dur labeur», déclare-t-il. Les deux nouveaux docteurs étaient particulièrement touchés que leurs familles respectives se soient déplacées d’Afrique et d’Europe pour vivre ce moment avec eux. »

Notons que ces deux étudiants se trouvent également sur le tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures pour l’excellence de leurs résultats scolaires tout comme leur collègue Jean-Romain Roussel diplômés du doctorat en sciences forestières.

Lisez l’article complet Tourbillon d’émotions paru dans Le Fil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Partager: