Historique

Établi en 2013, le Centre de recherche sur les matériaux renouvelables (CRMR) est un regroupement stratégique subventionné par le Fonds de recherche du Québec – Nature et Technologies (FRQNT) et composé de chercheurs provenant de l’ancien Centre de recherche sur le bois (U. Laval), du Centre de recherche sur les matériaux lignocellulosiques (UQTR), de l’Université du Québec à Chicoutimi, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, du SEREX (Cégep de Rimouski), d’Innofibre (Cégep de Trois-Rivières), de FPInnovations, de Cecobois et des Ministères des Ressources naturelles du Québec et du Canada. Il compte 44 chercheurs et plus de 150 étudiants gradués et stagiaires postdoctoraux.

Le CRMR regroupe pour la première fois au Québec des forces universitaires et collégiales pour le développement de nouveaux produits de bois massif, de composites à base de bois, de fibres de bois ou autres fibres lignocellulosiques et coproduits à valeur ajoutée. Le but principal du centre est le soutien de la recherche et de la formation pour une utilisation responsable de la ressource forestière et lignocellulosique, tout en tenant compte des contraintes environnementales et économiques de plus en plus sévères.

Objectifs

Nos objectifs spécifiques correspondant à nos axes de recherche sont:

  1. Déterminer les propriétés physiques, mécaniques, chimiques et thermiques du bois, des plantes agricoles et autres fibres végétales;
  2. Développer des procédés de transformation de la matière ligneuse et de la biomasse, concevoir des produits et systèmes innovants et écoresponsables et valoriser les extractibles et les biopolymères issus de ces procédés;
  3. Évaluer le comportement et la performance des produits et systèmes innovants et analyser leur cycle de vie;
  4. Analyser les besoins de la société en matériaux renouvelables ainsi que l’économique, les mécanismes de gouvernance et la mise en marché des produits et systèmes innovants.